Les intervenants

×

Message d'erreur

  • User warning: The following module is missing from the file system: permissions_per_webform. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1128 of /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/bootstrap.inc).
  • Warning : include_once(/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php): failed to open stream: No such file or directory dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
  • Warning : include_once(): Failed opening '/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/srv/data/web/includes') dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
  • Warning : include_once(/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php): failed to open stream: No such file or directory dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
  • Warning : include_once(): Failed opening '/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/srv/data/web/includes') dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
  • Warning : include_once(/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php): failed to open stream: No such file or directory dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
  • Warning : include_once(): Failed opening '/srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/sites/all/themes/bootstrap/templates/system/link.vars.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/srv/data/web/includes') dans theme() (ligne 1065 dans /srv/data/web/vhosts/v2.defisbatimentsante.fr/htdocs/includes/theme.inc).
Adelyne
Bailly

Adeline Bailly est chef de projet Maîtrise de l’Énergie et des Transferts Aérauliques dans le Bâtiment au sein du CEREMA – Direction territoriale Centre-Est (ex CETE de Lyon). Elle est à ce titre impliquée dans diverses actions auprès du ministère de l’Ecologie (DGALN, DGPR) et dans des projets de recherche sur les thématiques de la perméabilité à l’air, de la ventilation et de la qualité de l’air intérieur. Elle participe à la coordination du projet VIA-Qualité. Diplômée de l’ENTPE et du master de recherche MEGA (INSA de Lyon), Adeline Bailly est aussi diplômée du master RISEB Risques en santé dans l’environnement bâti (ISSBA, Angers).

Bernard
Brandon

De formation ingénieur INSA complété par un mastère de management au sein de l’IFG, Bernard Brandon dirige le Centre Technique des industries aérauliques et thermiques depuis juillet 2009 après y avoir exercé différentes fonction, ingénieur d’études, chef d’unité, directeur commercial et directeur général adjoint.

Paul
Cassin

Responsable du service « air énergie bruit » à la direction de l’environnement du Conseil régional de l’Île de France, depuis 2008, ses principales missions sont l’animation d’une équipe composée d’une dizaine d’ingénieurs, l’élaboration du Plan Régional pour la Qualité de l’Air (PRQA), du Schéma régional Climat Air Energie ( SRCAE) en collaboration avec les services de l’Etat et la pérennisation de la politique énergie – climat du Conseil régional.

Il a démarré sa carrière d’ingénieur énergéticien au Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques (COSTIC) en 1985 avant de rejoindre le siège de l’ex-Agence Française de la Maitrise de l’Energie (AFME) devenue ADEME. Il aura notamment en charge la mise en œuvre de la filière biomasse en France avec l’appui des directions régionales et l’animation du pôle « générateurs propres ». En 1994 il change d’horizon en intégrant l’ADEME Ile de France pour travailler sur le secteur des déchets ménagers et assimilés En 1996 il est recruté par le Conseil régional d’Ile de France pour contribuer au lancement et au suivi de sa politique « déchets ». En 2001 il revient à son premier domaine de prédilection en travaillant sur le lancement de la politique énergie du Conseil régional et s’investit également sur le sujet qualité de l’air.

Claire-Sophie
Coeudevez

Claire-Sophie Coeudevez est, avec le Dr. Suzanne Déoux, directrice associée MEDIECO Conseil & Formation en ingénierie de stratégies de santé dans le bâtiment. A l’Université d’Angers, après le master RISEB, unique en France, sur le risque en santé dans l’environnement bâti, elle a effectué un diplôme de recherche technologique (DRT) sur la prise en compte de la santé dans les labels et certifications environnementales des bâtiments. Ses travaux ont été publiés en 2011 dans l’ouvrage « Bâtiments, santé, le tour des labels ». Elle fait partie de plusieurs groupements lauréats d’appels à projets de l’ADEME sur la thématique de la qualité de l’air intérieur. Elle intervient dans différents diplômes d’Université et de grandes Écoles sur la santé dans le bâtiment. MEDIECO est une société pionnière en santé environnementale et notamment en qualité de l’air intérieur. Elle intervient, depuis 1986, auprès d’acteurs très diversifiés de la construction, de l’aménagement du territoire, des collectivités territoriales et de la santé. Organisme de formation, ses missions sont nombreuses : aide à la conception et à l’évaluation des produits et équipements à faible impact sanitaire, audit sanitaire des bâtiments existants, accompagnement des projets de construction et de rénovation, animation de réseaux professionnels, organisation d’évènements annuels dont les Défis Bâtiment Santé.

Eduardo
de Oliveira Fernandez

Eduardo de Oliveira Fernandez est professeur émérite à la Faculté d’Ingénierie de l’Université de Porto au Portugal . ASHRAE Fellow Life Member, il a été vice-recteur de l’Université de Porto (1986-1991), Président de l’ISES, Association Internationale de l’Energie Solaire (1995-1997) ancien ministre de l’Environnement (1984-1985) et de l’Énergie (2001-2002) du Portugal.

Patrick
Debaize

Après son activité de thermicien au sein du Centre d’Études Techniques de l’Équipement à Nantes puis de chargé de mission Développement Durable à la DDTM à Quimper, Patrick Debaize participe bénévolement aux actions sur le radon au sein d’une association de consommateurs (CLCV du Finistère) et une association de professionnels du bâtiment et de particuliers (Approche Éco-Habitat) de dimension régionale.

Coordonnateur CLCV de l’opération de mesure du radon dans l’habitat sur Concarneau (Finistère) et formateur sur les techniques de remédiation radon au sein d’Approche Éco-Habitat, il développe une réflexion autour de la qualité de l’air intérieur et des modes de ventilation. »

Rodolphe
Deborre

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie de Toulouse, Rodolphe DEBORRE est, depuis 2013, directeur développement durable de l’ensemble du groupe Rabot Dutilleul après avoir assuré ces fonctions au sein de Nacarat, promoteur immobilier du groupe Rabot Dutilleul. Il a en charge le développement stratégique du groupe en matière de développement durable : innovation, politique RSE, partenariats.

Après avoir été journaliste réalisateur pour l’émission E=M6, il a rejoint le conseil en organisation et système d’information, en France pour Altran (97-2000) et à Sydney, Australie, en free Lance (2001-2003).

En 2003, il crée à Paris la société de conseil en développement durable Symbioses qu’il fusionne en 2006 avec la société BeCitizen qui devient en 2007 filiale du groupe financier Benjamin de Rothschild. Directeur associé, Rodolphe a en charge le pôle « ville positive ».

Il a participé aux travaux de l’UNEP FI Property Working Group. Il est également responsable pédagogique du module Biodiversité Urbaine du Mastere Spécialisé Construction et habitat Durable de l’ESTP et de l’ENSAM.

Mickaël
Derbez

Après une thèse de doctorat sur l’impact de la pollution atmosphérique sur l’altération des matériaux soutenue en 1999, Mickaël Derbez a intégré l’Association pour la prévention de la pollution atmosphérique (APPA) en tant que chargé d’études et a été rédacteur pour la revue scientifique « Pollution atmosphérique ». En 2003, il rejoint la Direction Santé-Confort – Division Expologie au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) pour assurer la coordination technique de la campagne nationale « Logements » de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI). Il a assuré le pilotage du programme « Lieux de vie fréquentés par les enfants » de l’OQAI et dans ce cadre, a notamment élaboré la campagne nationale « Ecoles » actuellement en cours. En 2012, il a été chercheur invité au National Research Council of Canada (NRC) dans le groupe « Ventilation and Indoor Air Quality ». Il coordonne actuellement le programme d’actions « Bâtiments performants en énergie » de l’OQAI.

Isolde
Devalière

Après un Master en aménagement et sociologie (Paris VII) et un Master de recherche à l’Institut d’Urbanisme de Paris, Isolde Devalière s’est spécialisée sur les questions de précarité énergétique dans l’habitat. Sociologue au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) depuis 1998, elle a contribué à faire émerger le sujet au niveau politique français. Elle pilote le volet scientifique de l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE) et en assure l’analyse de données statistiques nationales, en collaboration avec des experts du CSTB. Elle accompagne les maîtres d’ouvrage publics et privés à la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de programmes et de politiques publiques visant la réduction du phénomène et plus largement elle décrypte les mutations des acteurs vers la transition énergétique. Elle travaille également à la conception et l’animation de formations universitaires et professionnelles adaptées.

Catherine
Di Costanzo

Après avoir rejoint en 2013 Promotelec Services comme Directeur Technique et Développement, Catherine di Costanzo en est actuellement Directeur Général Adjoint, en charge du pilotage stratégique et opérationnel des activités commerciales et développe notamment des outils d’accompagnement des acteurs de la filière de la ventilation. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur thermicienne et d’un MBA (EDHEC), elle a commencé sa carrière en 1995 dans les services énergétiques, puis est devenue en 2000 consultante dans la filiale de conseil de l’Union Sociale pour l’Habitat (Habitat et Territoire Conseils) avant de devenir, en 2003, Directeur des Activités « Gestion Technique et Environnement » puis en 2005 Responsable du département Energie et Développement Durable de l’Union Sociale pour l’Habitat, en charge de la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement dans le logement social.

Clara
Galletti

Clara Galletti, étudiante de l’Ecole Centrale de Nantes, née à Valence en 1991 est actuellement en stage de fin d’études au sein du Studio Environnement du cabinet d’architectes et d’ingénieurs AIA à Lyon. Pendant les cinq mois vécu en 2013 à Lecco, au bord du lac de Côme, les cours suivis à Politecnico di Milano lui ont donné envie d’approfondir les thématiques liées à la construction durable. À son retour en France, elle s’est lancée dans l’aventure du Solar Decathlon en tant que Responsable Systèmes de l’équipe Atlantic Challenge, vice-lauréate en juillet 2014. Elle a contribué en novembre 2014 à la création du Collectif Pouce-Pousse, constitué suite à cette compétition. C’est un noyau de jeunes diplômés et d’étudiants nantais souhaitant poursuivre des projets avec le même dynamisme tout en conservant une approche pluridisciplinaire.

René
Gamba

Président fondateur du « Groupe GAMBA » bureau d’études en acoustique, président de la commission technique du CNB (Conseil National du Bruit) et président de la commission développement durable de CINOV.

Lucie
Goulas

Lucie Goulas, née en Normandie en 1988 est, pour quelques mois encore, étudiante à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, suite à la validation, en février 2015, de son projet de fin d’études. Elle a vécu dix mois à Alcalá de Henares dans la communauté de Madrid, ce qui lui a permis de découvrir le concours Solar Decathlon Europe, concours auquel elle participa dès son retour en France au sein de l’équipe Atlantic Challenge, équipe vice-lauréate en juillet 2014. Elle contribua en novembre 2014 à la création du Collectif Pouce-Pousse, constitué suite à cette compétition. C’est un noyau de jeunes diplômés et d’étudiants nantais souhaitant poursuivre des projets avec le même dynamisme, en conservant une approche pluridisciplinaire.

Joëlle
Goyette Pernot

Française d’origine, Joëlle Goyette Pernot a commencé des études en Géographie et en Aménagement du territoire à l’Université Jean Moulin, Lyon III et les a poursuivies à l’Université de Montréal au Québec entre 1989 et 1995. Elle s’est orientée vers la climatologie urbaine et la pollution atmosphérique, domaines auxquels elle a associé l’aérobiologie. Après un séjour de quelques années sur la côte ouest du Canada, elle a poursuivi, en 2006, par un doctorat de la Faculté des sciences de l’Université de Fribourg, sur l’étude de la trajectoire aérobiologique de l’ambroisie à l’aide d’un modèle numérique, complétée par des analyses statistiques. Les interactions Homme-Environnement et leurs effets sur la santé ont toujours été l’une de ses principales préoccupations. Pendant ses études doctorales, elle a intègré la filière architecture de la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg. Elle collabore à des projets de recherche portant sur le confort bioclimatique dans les espaces publics extérieurs : projet européen RUROS (Rediscovering the Urban Realm and Open Space) ainsi que le projet CARCODEX. Elle y développe des cours à propos du développement durable. En 2009, elle devient l’une des trois délégués radon de l’Office fédéral de la santé publique. Dans le cadre du plan d’action radon de l’OFSP, elle participe à la mise en place d’un programme de formation des professionnels du bâtiment à cette problématique constructive et au suivi des consultants radon déjà formés. Dès lors, ses activités de recherche et de formation s’orientent vers le développement d’un centre de compétence en qualité de l’air intérieur à Fribourg. A partir de 2011, elle travaille à l’élaboration d’un programme de formation continue, le CAS en Qualité de l’air intérieur de la HES-SO doté de 14 crédits ECTS qui forme, depuis 2014, les premiers consultants en qualité de l’air intérieur de Suisse romande. Depuis 2013 elle dirige le projet R&D collaboratif Mesqualair, projet soutenu par la Nouvelle Politique Régionale du canton de Fribourg, dans le cadre du Pôle Scientifique et Technologique, qui vise à identifier et expliquer le comportement de plus de 600 habitations neuves ou rénovées, économes en énergie face au radon, aux composés organiques volatils et aux moisissures en Suisse romande.

Gaëlle
Guyot

Gaëlle Guyot est chef de projet Maîtrise de l’Énergie et des Transferts Aérauliques dans le Bâtiment au sein du CEREMA – Direction territoriale Centre-Est (ex CETE de Lyon). À ce titre, elle est impliquée dans diverses actions auprès du ministère de l’Ecologie (DGALN, DGPR) et dans des projets de recherche sur les thématiques de la perméabilité à l’air, de la ventilation et de la qualité de l’air intérieur. Elle assure notamment la coordination du projet VIA-Qualité.

Diplômée de l’ENTPE et du master de recherche MEGA (INSA de Lyon), Gaëlle Guyot, également diplômée du master de recherche STUE (université de Grenoble), est en cours de réalisation d’une thèse de doctorat sur le développement d’une approche performantielle de la ventilation.

Sabine
Host

Ingénieur du génie sanitaire diplômée de l’École des hautes études en santé publique, Sabine Host occupe actuellement le poste de chargée d’études santé environnement à l’Observatoire régional de santé Île-de-France (ORS). Elle réalise pour le compte du Conseil régional et de l’Agence régionale de santé des travaux d’accompagnement des politiques locales de santé. Elle coordonne le programme de surveillance et d’évaluation des risques sur la santé de la pollution atmosphérique urbaine (Erpurs) en Île-de-France et développe une réflexion sur les répercussions sanitaires d’un habitat de mauvaise qualité et les outils de remédiation afin de guider les actions de santé publique.

Sébastien
Le Meur

Sébastien LE MEUR est ingénieur, diplômé en 1997 de l’Ecole Supérieur d’Ingénieurs en Génie de l’Environnent et Construction (ESIGEC), spécialité « génie de l’environnement » de l’université de Savoie. Entré en 1998 à Air Normand (l’Observatoire de la qualité de l’air de Haute-Normandie), il assure depuis 2014 la fonction de responsable du pôle « Campagnes de mesure et exploitation des données ». Sébastien LE MEUR a été en charge pour la Haute-Normandie de plusieurs projets d’ampleur en matière de qualité de l’air intérieur et d’exposition de la population à savoir en 1998, le programme européen Life MACBETH (Monitoring of Atmospheric Concentration of Benzene in European Towns and Homes) et en 2002 l’étude GENOTOX’ER (Primequal-Predit2) dont l’objectif était de décrire la distribution de l’exposition des populations urbaines à des polluants particulaires et gazeux génotoxiques et à évaluer le risque pour la santé encouru par ces populations. En 2008 il a également été membre d’un Groupe de Travail national visant à établir des protocoles de mesure de la qualité de l’air intérieur dans les lieux clos ouverts au public et a été chef de projet pour tester ces protocoles en Haute-Normandie dans le cadre d’une étude nationale initiée par le MEDDE dans 300 écoles et crèches françaises entre 2009 et 2011. Plus récemment il a participé dans le cadre de groupes de travail coordonnés par l’OQAI à l’élaboration de protocoles harmonisés nationaux pour la mesure de paramètres d’intérêt permettant de qualifier la qualité de l’air, le confort et la performance énergétique des bâtiments économes en énergie. Il est actuellement le coordinateur national pour les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) de la mise en œuvre du volet « Mesure de la qualité de l’air intérieur » de ces protocoles harmonisés au sein d’opérations lauréates Prébat situées dans 9 régions françaises.

Références bibliographiques :
– Norbert Gonzalez-Flesca, Elena Nerrière, Nathalie Leclerc, Sébastien Le Meur, Hélène Marfaing, Alexis Hautemanière, Denis Zmirou-Navier, « Personal exposure of children and adults to airborn benzene in four french cities. » –– Atmospheric Environment, 41 (12), pp. 2549-2558, 2007.
– Sébastien Le Meur, Marta Dominik-Sègue, Caterina Boaretto, « Evidence for industrial pollution of home indoor air by hydrocarbons using Radiello® diffusive samplers (Upper Normandy – France). »
– Poster présenté à la conférence internationale Measuring Air Pollutants by Diffusive Sampling and Other Low Cost Monitoring Techniques – Cracovie, Pologne –Septembre 2009.

Pascal
Lemonnier

Ingénieur des Ponts et Chaussées, il est secrétaire permanent adjoint du Plan Urbanisme Construction Architecture et gère également les actions de la Plateforme de recherche et d’expérimentation sur l’Energie dans le Bâtiment (PREBAT) concernant les bâtiments existants et le BIM Maquette numérique.
Il a été auparavant directeur adjoint de la mission d’aménagement Seine Amont, chef de la Mission Bruit (Ministère de l’Environnement), Responsable des programmes qualité pour l’entretien routier à la Direction des Routes (Ministère de l’Equipement), Responsable de programmes de recherche et d’amélioration de la qualité au Laboratoire Central des Ponts et Chaussées ainsi que des usines de production de liants et de matériaux de chaussées du Ministère de l’Equipement.

David
Marigny

Diplômé de l’ESTP, il a intégré depuis 2003 Bouygues Immobilier où il est actuellement Directeur de l’Agence Mixité Urbaine au sein de l’immobilier d’entreprise après avoir été Directeur Programme du projet Green Office® Meudon.

Azadeh
Marzin

Titulaire d’un double master de Sciences et politiques de l’environnement (Sciences Po Paris et Université Pierre et Marie Curie) et d’un Master de Toxicologie, Environnement, Santé (Université Paris-Diderot), elle a intégré en janvier 2014 le Service évaluation de la qualité de l’air de l’ADEME.

Elle a débuté sa carrière professionnelle au bureau européen de l’Organisation Mondiale de la Santé, sur les thématiques de changement climatique, énergie et santé, avant d’entrer au Ministère en charge de la santé sur les sujets du bruit et de la qualité de l’air intérieur.

Delphine
Mugnier

Delphine MUGNIER est diplômée de l’école d’ingénieurs POLYTECH Chambéry et d’un master « Valorisation des déchets et des énergies renouvelables dans la construction ». Responsable du pôle technique de l’ASDER, Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables, qui a concrètement pour objectif de favoriser l’émergence de nouveaux projets et de nouvelles pratiques, dans le domaine de la maîtrise de l’énergie, l’utilisation des énergies renouvelables et la qualité environnementale. Les enjeux sont très importants et les innovations possibles nombreuses. À ce titre, elle est impliquée dans l’animation de programmes territoriaux à destination des collectivités locales afin de les orienter et les accompagner vers la construction et la rénovation durable des bâtiments publics et plus spécifiquement favoriser l’intégration de la prise en compte de l’impact sanitaire des bâtiments dans leurs projets.

Mariangel
Sanchez

Diplômée en 2004 Architecte DPLG, Mariangel Sanchez a travaillé pendant une dizaine d’années dans des agences d’architecture avant d’intégrer l’équipe de l’Agence Qualité Construction (AQC) en 2013.

Titulaire de l’Executive Master Européen Architecture et Développement Durable et du Master Risques en Santé dans l’Environnement Bâti, elle a mené une campagne de retours d’expériences ciblée sur la qualité sanitaire du bâtiment dans le cadre du Dispositif REX Bâtiments performants (Observatoire de la Qualité de la Construction).

Elle occupe aujourd’hui au sein de l’AQC le poste d’ingénieure suivi des innovations et de référent technique sur les aspects sanitaires du bâtiment

Olivier
Sidler

Ingénieur en énergétique, Olivier SIDLER est fondateur et directeur du bureau d’études ENERTECH spécialisé depuis trente cinq ans dans la Maîtrise de l’Énergie et l’utilisation de l’énergie solaire dans la construction de bâtiments. Il a de très nombreuses réalisations parmi les plus performantes de France à son actif (bâtiments à énergie positive). Grâce à la mise en place de campagnes de mesure qui sont à ce jour les plus importantes du monde, il a développé une connaissance originale et approfondie sur les usages de l’énergie et particulièrement de l’électricité dans le secteur résidentiel et tertiaire. Cette expertise s’étend aujourd’hui à toute l’Europe. Depuis plus de vingt ans, il travaille avec son équipe à l’évaluation des gisements d’économie d’énergie, et au développement de solutions performantes permettant de répondre aux enjeux du changement climatique. Il plaide depuis plusieurs années pour un grand programme de rénovation des bâtiments et son expérience en rénovation à très basse consommation est une des plus avancée en France actuellement.

Marie-Christine
Zélem

Marie-Christine Zélem est professeur de sociologie et d’anthropologie à l’Université de Toulouse Jean Jaurés. Elle enseigne l’anthropologie des techniques et du développement, la sociologie politique, la sociologie de l’environnement, la sociologie de l’énergie et la sociologie des controverses. Ses recherches portent sur les dispositifs sociotechniques et les conditions du changement social. Elle interroge les modes de réception des politiques publiques environnementales et les résistances aux innovations technologiques et sociales. Elle a notamment une expertise sur les questions du bâtiment-économe (éco-matériaux, basse consommation, BEPOS, formation des professionnels, multi-métiers, rôle des élus, smarts-grids, électroménager, clim, ECS,…), des territoires positifs (gouvernance, mobilités, monnaies locales…) de la précarité énergétique (Québec, Guyane, France métropolitaine), de l’autonomie énergétique des territoires isolés (Réunion, Guyane) et des équipements et dispositifs contribuant aux économies d’énergie (LBC, EnR, étiquette énergie, transports, GPE, DPE, nudges, smart-meters,…).

Elle a fait partie du groupe des experts pour le Débat National sur la Transition Energétique (2013).

Elle a notamment publié : – « Politiques de Maîtrise de la Demande d’Energie et résistances au changement», en 2010, à l’Harmattan – « Education au développement durable de l’école au campus» avec Odile BLANCHARD et Didier LECOMTE, en 2010, à l’Harmattan – « Mondes paysans. Innovations, progrès technique et développement », en 2012, à l’Harmattan – « La sociologie de l’énergie : Gouvernance de l’action publique, pratiques sociales et outils du changement », avec Christophe BESLAY, qui paraitra aux éditions CNRS en mai 2015.

Denis
Zmirou-Navier

Denis Zmirou-Navier est Professeur de Santé publique à Faculté de Médecine de l’Université de Lorraine à Nancy. Il dirige le Département Santé-Environnement-Travail de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (Rennes, Paris). Il est directeur adjoint de l’UMR Inserm 1085- IRSET (Institut de recherche en santé, travail et environnement, Rennes).

Il a présidé la Société française de Santé publique (1992-1997) et a siégé dans plusieurs instances d’expertise des ministères en charge de la santé et de l’environnement. De 2002 à 2005 il a occupé la fonction de directeur scientifique de l’AFSSE (Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale). Il a présidé la commission d’évaluation du Plan national santé-environnement n°2 (2013) et préside la Commission spécialisée « Risques liés à l’environnement » du Haut Conseil de Santé Publique depuis 2009.

Il est auteur ou co-auteur de plus de 150 articles et contributions à des ouvrages en épidémiologie environnementale et en évaluation du risque lié à l’environnement.